Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 10:32



26 juin, date historique pour la Nouvelle-Calédonie contemporaine.
C'est en effet le 26 juin 1988, il y a tout juste vingt ans, que Jacques Lafleur, président du RPCR (Rassemblement Pour la Calédonie dans la République) loyaliste, et Jean-Marie Tjibaou, leader du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanake et Socialiste) indépendantiste, signaient les accords de Matignon. Des accords qui mettaient fin à quatre ans d'une guerre civile qui n'a jamais voulu dire son nom, guerre civile marquée par de nombreux assassinats et deux évènements particulièrement tragiques et marquants : l'embuscade de Tiendanite, le 5 décembre 1984 (dix kanak assassinés, dont deux frères de Jean-Marie Tjibaou) et la prise d'otages d'Ouvéa (vingt cinq morts, dont dix-neuf kanak).

Ces accords, que l'on appelle ici le « miracle calédonien » et qui préfigurent le « destin commun », ont été obtenus par Michel Rocard, nouveau premier ministre, et « ont contribué au rétablissement de la paix civile, à renouer le dialogue entre les communautés vivant en Nouvelle-Calédonie, créant ainsi les conditions de stabilité nécessaires sur le plan politique, économique, social et culturel » (déclaration du FLNKS du 20/06/2008).


La poignée de main historique entre les ennemis d'hier, symbole du destin commun et acte fondateur de la Calédonie moderne, fait d'ailleurs actuellement l'objet d'une exposition d'œuvres diverses sur ce thème, au Centre Tjibaou de Nouméa. Une exposition curieusement intitulée « Si y'a pas toi, y'a pas moi », dans un langage qui se veut résolument plus moderne que colonialiste, évitant ainsi de justesse « Moi aimer toi » ou « Y'a bon, banania ! », qui auraient fait désordre.

Pour fêter ça, le 26 juin 2008 a été déclaré jour férié par le président du gouvernement et le haut-commissaire, ce qui est quand même la moindre des choses.
Après le 1er mai, qui a entraîné un pont de 4 jours, et le 8 mai, qui a provoqué un viaduc de 5 jours car couplé au fameux lundi de Pentecôte (que l'on continue de chômer, ici !), voici donc le 26 juin, nouveau jour férié. Mais pas de nouveau pont pour autant, cependant. Nous irons donc au charbon vendredi 27, ce qui est quand même assez mesquin. Et surtout totalement contreproductif puisque, l'internat du collège de La Roche étant fermé ce jeudi, il ne devrait pas y avoir demain beaucoup de clients candidats à la culture, en cette veille de week-end.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Les grandes dates
commenter cet article

commentaires

Gwen 01/07/2008 02:23

Ah ! Kiki ! Une figure du pays ! Jacques "kiki" Kare était le roi de l'animation du Pays depuis des années, une figure emblématique de la joie de vivre ! Je ne peux que vous conseiller d'écouter son disque, un CD quatre titres sorti quelques jours après sa mort, Kiki ne l'a donc même pas vu finalisé car Kiki avait décidé de se lancer dans la chanson lui qui a lancé tant de groupes sur scène.
Jacques Kare était un poête et son disuqe reflête son style si particulier !
pour lire une critique son disque, je vous conseille de lire cet article : http://lecriducagou.com/?p=69
A très bientôt

Bob Tazar 01/07/2008 10:59


Merci, Gwen, pour toutes ces précisions. J'avoue que je connaissais pas "Kiki" (je ne suis là que depuis peu), mais, grâce à toi, je vais rattraper le temps perdu.
La critique du "cri du cagou" m'a vraiment donné envie d'en savoir plus et d'écouter le CD.
A bientôt.


Mathilde Federer 28/06/2008 01:41

Euh pour info, j'ai vu l'expo avec ma classe. La comissaire d'exposition, nous a éxpliquée qu'elle avait commencée a préparer tout ça avec son collaborateur (dit "Kiki") qui est décédé pendant la préparation... Le titre "si y'a pas toi, y'a pas moi" est donc en hommage à "Kiki", phrase qui était sa devise. C'était pas le titre prévu mais en raison de son décès, elle a voulu laisser une trace de lui dans l'expo... Voila maint'nant qu'j'tai fait la leçon, tu peux retourner à tes occupations ahaha allez a bientôt, bisous

Bob Tazar 29/06/2008 23:41


Bien joué, Math, mais un peu de respect quand même, Ok ?


Jeannie 26/06/2008 22:30

Si je comprends bien tu cumules les jours fériés de la métropole et de la Nouvelle Calédonie, tu pourrais y ajouter celles de Monaco en tant que enfant né dans notre beau pays!
Pour nous la chaleur est bien installée il va falloir faire avec pour 2 mois sans doute.
Grosses bises Jeannie

Bob Tazar 26/06/2008 22:42


Tiens, c'est une idée, ça...


pedrot dufour 26/06/2008 15:59

Merci Bernard de nous faire voyager et de nous donner des informations importantes pour mieux comprendre la Nouvelle Calédonie . J'ai bien aimé les photos de toi et Raymonde , quel beau couple !!et les images de ta plongée ...

Moi j'émerge de mes corrections du Bac et je suis allée sur le Blog pour me détendre et voir qu'un autre monde existe !!
Toute ma famille se joint à moi pour t'embrasser .
Lolo y familia

Bernard 26/06/2008 22:46


Allez, courage, tu es presque en - grandes - vacances... toi !
Bises à tous les 4.