Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 13:21


Alors que les préparatifs relatifs aux festivités de ce vendredi 1er mai allaient bon train (il est à noter que, contrairement à la métropole, ce n'est pas le travail qui est célébré à Maré mais l'avocat), voici le courriel surprenant reçu par le collège de La Roche, daté du 21 avril et en provenance du Vice-Recteur, notre grand chef à nous.

Objet : Déclaration de jours chômés
Le Vice-Recteur (avec 2 majuscules, je vous prie) vous informe que les jours déclarés chômés par les collectivités locales (ex : journée du Maire) et provinciales (ex : commémoration d'évènement à caractère politique) ne visent pas les établissements publics d'enseignement secondaire. Dans ces conditions l'accueil des élèves sera maintenu (les 4 et 5 mai, ndlr).

Accessoirement, il faut quand même rappeler que ce lundi 4 mai 209 est une date historique pour la Nouvelle-Calédonie. Et pas seulement parce que l'accueil des élèves sera maintenu.
Il y a vingt ans, en effet, lors des cérémonies commémoratives de la sanglante prise d'otages d'Ouvéa, qui s'était soldée un an plus tôt par la mort de vingt-cinq personnes (dont dix-neuf Kanak), Jean-Marie Tjibaou et son fidèle compagnon Yeiwéné  Yeiwéné  tombaient sous les balles d'un extrémiste kanak, Djubelli Wéa. Ce dernier ne leur avait pas pardonné la signature des accords de Matignon et la main tendue à Jacques Lafleur, l'ennemi d'alors.

Jean-Marie Tjibaou (à droite) et Yeiwéné Yeiwéné









@ AFP / Rémi MOYEN


Un véritable traumatisme pour le peuple kanak en général et les gens de Hienghène (Tjibaou), Maré (Yeiwéné) et Ouvéa (Wéa) en particulier. Il a d'ailleurs fallu attendre 2004 pour voir se réconcilier Hienghène et Maré avec Ouvéa, lors de cérémonies coutumières de pardon.

Ce long préambule pour expliquer que ce 4 mai 2009 entre, bien évidement, dans la catégorie des commémorations à caractère politique dont parle le Vice-Recteur dans son courriel, sans plus de précision. C'est ainsi qu'à Maré, sont prévus trois jours de commémorations avec cérémonies coutumières, prières, forums, projections de films, danses et chants sur le site de Nidenod, là où repose Yeiwéné Yeiwéné. A ce titre, la Province a même décrété férié les lundi 4 et mardi 5. Cela entraîne donc, en ce qui concerne le collège, la fermeture de la demi-pension et de l'internat, ainsi que le non-fonctionnement des transports scolaires, tous ces services dépendant de la Province, au contraire du collège qui relève lui, on l'aura compris, de l'Etat.

Annoncer l'accueil d'élèves qui, de toutes façons, seront absents était-il une priorité ?
A l'heure du destin commun, et sans attendre le transfert des compétences, il serait bon, parfois, de se pencher sérieusement sur notre histoire. La mort de grands hommes qui se sont sacrifiés pour leur pays en fait partie. Maintenir ouverts des établissements scolaires vides est une bien curieuse manière de leur rendre hommage.

yewene_tazar_14 yewene_tazar_15

Je reviendrai longuement, ces prochains jours, sur ces commémorations qui ont été une grande réussite. Malgré le peu d'intérêt marqué par l'éducation nationale...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Je suis bien d'accord sur le fait d'avoir maintenu les cours pour le collège alors que l'absence des élèves était probablement évidente car si YEIWENE et TJIBAOU sont a present sous terre leur<br /> mémoire et surtout leur actes doit-être remercié que ce soit d'une façon ou d'une autres, peu importe, et justement ces commemoration était une façon de les remercier juste par la presence.<br /> N'oublions pas qu'ils sont parti signé ces accord tout en sachant qu'il y aurait des concequences, qui ne sont pas plus important pour ces deux que l'avenir du peuple.
Répondre
B
<br /> <br /> Yeiwene et Tjibaou, ces deux grands hommes, méritent tout à fait les hommages qui leur sont rendus. C'est pourquoi je trouvais qu'il aurait été plus repectueux de fermer également les collèges,<br /> pour permettre aux enseignants de participer eux aussi aux commémorations.<br /> Cordialement.<br /> <br /> <br /> <br />
N
Merci Bob pour ces rappels historiques...Bisous.Tatie
Répondre
B
<br /> Toujours partant pour un peu de culture !<br /> <br /> <br />
R
excellent reportage ! vivement la suite...
Répondre
B
<br /> ça arrive, robbi !<br /> <br /> <br />
L
Il serait pas un petit peu nommé par un gouvernement français un petit peu très, comment dire, crétin? cynique? fouteur de merde? votre très courageux Vice Recteur?<br /> Il faudrait qu'il songe à revenir, Monsieur Tdjibaou, ça commence à faire long, sans lui.
Répondre
B
<br /> Tu dis ça parce que tu es en colère, l'hirondelle... ;-)<br /> <br /> <br />