Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 09:00


8 % de la population de Nouvelle-Calédonie (20 000 personnes) est touchée par le virus de la grippe A, qui vient par ailleurs de faire une cinquième victime sur le Territoire. Un chiffre «sûr à 80-85%», selon Philippe Dunoyer, membre du gouvernement en charge de la Santé, établi notamment sur la base des prescriptions de Tamiflu et des absences dans les écoles.

Je serais curieux de voir comment l’ami Philou s’y est pris pour inclure les 7 000 habitants de Maré dans ses statistiques gouvernementales.

Pour commencer, il n’y a pas de Tamiflu sur l’île, remplacé (avantageusement ?) par le Doliprane. Ce dernier médicament, utilisé par les enfants comme substitut aux Smarties, traite déjà, en temps normal, les maux de tête, de ventre, la fièvre, la dengue, la gratte, la chiasse verte et les fractures ouvertes. De là à en faire un indicateur fiable de grippe...

En ce qui concerne les établissements scolaires, ces derniers restent ouverts quel que soit le nombre d’absents, contrairement à la métropole où la règle, pour la rentrée prochaine, est de fermer un établissement si trois cas y sont détectés en moins d'une semaine. Au collège de La Roche, il y a effectivement un grand nombre d’absents, mais difficile de distinguer les grippés des absents pour cause de pénurie d’essence (pas de transports scolaires ces dernières semaines), de mariages (quotidiens en cette période) ou de flemmïte aiguë. De plus, ceux qui restent ne sont pas forcément les plus sains...

Mais la situation est sous contrôle, comme le montre ce document rassurant diffusé il y a quelques jours par le dispensaire de La Roche.
« Si vous présentez des signes de grippe, tels que fièvre < 38° (pour > 38°, j’imagine) et que vous avez été en contact avec les voyageurs du Pacific Down ayant accosté le jeudi 21 mai 2009, appelez les dispensaires de Wé (45 12 12) ou de Xépénéhé (45 12 79).
(Pour mémoire, le Pacific Down est un paquebot australien qui a accosté à Lifou, une autre île des Loyauté, il y a plus de trois mois, alors que la période d'incubation ne peut excéder sept jours (!). Quant aux dispensaires en question, ils se situent tous deux à Lifou également...

Pendant ce temps, les élèves présents toussent et (se) mouchent en cœur, dans le meilleur des mondes hygiénique sous contrôle.



Partager cet article

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans L'actualité
commenter cet article

commentaires

pierrot 26/08/2009 04:01

en fait, l'erreur qui a été commise sur la grande terre est de distribuer du tamiflu a tout suspect...si ils continuent ainsi, le virus sera bloqué dans sa propagation et acculé à muter...avec ce qu'il trouvera, la babésiose? nan je déconne sauf pour la mutation, d'ailleurs j'ai pas de nouvelle de la mienne a propos...

Bob Tazar 27/08/2009 23:42



Le porc mutant ne passera pas par Maré, c'est déjà ça ! Et toi, tu veux passer par où ?



la pharmacie de tadine 24/08/2009 23:26

Je ne sais d'où vient cette information ? Peut-être pour faire plus "fun" et zone de guerre en direct du front ?
Ca fait longtemps que les stocks sont pourvus ! Mais réservé aux personnes qui en ont vraiment besoin et surement pas en prévention !
Alors la pharmacie "cocotier" n'a pas besoin des conseils amusés de la "Fronce" qui rigole pour l'instant...

Bob Tazar 27/08/2009 03:26



Il ne s’agit pas de faire « zone de guerre » (quel rapport ?) mais simplement de relater des faits rapportés par plusieurs collègues de La Roche.

Présentant tous les symptômes d’une forte grippe (il ne s’agit donc pas de prévention), ces derniers se sont rendus, il y a environ 2 semaines, au dispensaire de La Roche. Il leur a été
diagnostiqué (sans test, car épuisés) la grippe A et il leur a été précisé qu’il n’y avait plus de Tamiflu sur l’île. Il leur a été donné comme traitement du Dafalgan (et non pas du
Doliprane).
L’information sur l’absence de Tamiflu vient donc de personnes malades sur La Roche qui n’ont pas eu accès à ce traitement.

Suite à ce commentaire, je me suis cependant renseigné également auprès de personnes dépendant du Sud. Il est exact que, pour ces dernières passées par le dispensaire de Tadine puis par la
pharmacie voisine, du Tamiflu leur a été remis.
Toutes mes excuses pour cette erreur.

Cordialement.



Laure 24/08/2009 22:32

Merci pour ces nouvelles en direct au milieu du suspense que nous distillent les medias de la Métropole.
D'après le Pr Debré soi-même cette grippe serait, à ce stade, moins virulente que la grippe ordinaire. Souhaitait-il calmer les esprits?
D'après Time Magazine, le virus serait une résurgence de la grippe espagnole de sinistre mémoire échappé d'une éprouvette de labo. Caramba, ça se corse! Euh! ça se calédonise.
Quant au Tamiflu yen a qui n'y croient pas!
Alors, régime vitaminé, masques anti-poussières au cas-z-où, lavages de mains, garder ses distances, et pour le paracétamol, on pourrait pirater pour vous les pharmacies de l'Héxagone pendant qu'yen a encore!

Bob Tazar 27/08/2009 23:15



Inutile de te lancer dans des actions illicites que tu pourrais regretter, Laure ! Du Doliprane, on en a à foison...



stephane 24/08/2009 11:51

LA CHIASSE VERTE… ça fout les chtons ! Heureusement Fabien est passé au travers .par contre il a ramené quelques mots du vocabulaire local, qu’il utilise avec joie depuis son retour. Prener bien soit de vous…bises

Bob Tazar 27/08/2009 06:56



Awa, tu m'inquiètes, avec cette histoire de vocabulaire local.
Lôngin, tu connais, les petits zozos y apprend fin vite tous les gros moloco à nouzautes. Casse pas la tête, tu lui cries un bon coup dessus au mec si y continue à être bon à peau.
Boulette ou quoi ?



Oriane 24/08/2009 11:41

Petit message de l'ancienne pharmacienne ayant quitté Maré il y a quelques semaines...
Les maréens ne sont pas oubliés... Avant mon départ, la (seule) pharmacie de l'île a reçu 20 boîtes de Tamiflu, à garder à disposotion des éventuels malades déclarés et à ne délivrer que sur prescription médicale. Une boite permet de traiter une personne atteinte, mais sachant qu'il faut aussi en donner aux proches pour éradiquer la propagation du virus, on peut au moins penser que le premier cas de grippe A de l'ile sera correctement pris en charge...
Qu'en sera t-il des suivants ??? Nonosait...
Courage et masquez-vous !!!

Bob Tazar 27/08/2009 06:42


Merci pour ces précisions, Oriane.
Allez, on garde courage et on serre les fesses (on ne sait jamais, avec tous ces modes de transmission...)