Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 09:00

LNC-BIG.GIF


C’est un week-end dramatique que viennent de vivre les habitants de Maré, week-end qui laissera pour longtemps des traces profondes au sein de la population de l’île.

4 morts par balles, 23 blessés, jets de pierres, dégradations diverses, barrages routiers, voitures incendiées, une centaine de militaires en renfort… De véritables scènes de guérilla, un accès de folie fratricide, entre Kanak, certains de même famille.

 

Le conflit autour d’Aircal et le blocage depuis deux semaines de l’aérodrome de La Roche ont fini par mettre le feu aux poudres. Mais de nombreux autres antagonismes (principalement coutumiers et fonciers) couvaient depuis longtemps déjà et menaçaient de dégénérer. C’est chose faite.

Nidoïsh Naisseline, Aircal, grand-chef, district de Guahma, découpage foncier, USTKE, arme et alcool sont autant de mots clés pour mieux cerner les raisons de cette tragédie annoncée.

 

Mais, pour l’heure, c’est d’abord la stupeur et la tristesse qui prédominent. En espérant que le recueillement prenne le pas sur le désir de vengeance, chaque famille ayant un lien coutumier plus ou moins fort avec l’une des victimes.

 

Les dates tragiques ne manquaient pas dans l’histoire récente de la Nouvelle-Calédonie :

- L’embuscade de Tiendanite, le 5 décembre 1984.

- La prise d’otages d’Ouvéa, en mai 1988.

- L’assassinat de Jean-Marie-Tjibaou et de Yeiwene Yeiwene, le 4 mai 1989.

 

Il y aura maintenant le 6 août 2011, à Maré.

 

Quinze ans et une coutume de réconciliation, en 2004, auront été nécessaires pour que les gens de Hienghène et ceux d’Ouvéa renouent des liens à la suite de l’assassinat de Jean-Marie Tjibaou. Il est à craindre que les évènements de ce week-end à Maré consacrent la fracture définitive, et pour une longue période, entre les gens de Guahma et ceux du reste de l’île.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Les grandes dates
commenter cet article

commentaires

Laure 08/08/2011 23:05


Et oui, on a entendu les nouvelles avec stupeur. Pour des milliers, Maré, c'est loin, et ils ne savent peut-être pas où. Mais pour nous c'est du concret. L'oiseau Pédagogie nous l'a enseigné... ^^
...


Nanou 08/08/2011 13:41


J'ai cru voir aux infos qu'il y avait eu de grosses dégradations dans le collège où tu étais... J'imagine que ce conflit va diviser encore plus les tribus et qu'un esprit de vengeance risque de
régner... je n'espère pas une "vendetta" maréenne !


Bob Tazar 21/09/2011 07:45



Ce n'est pas dans mon (ancien) collège mais à celui de Taremen qu'il y a eu des dégradations. Par contre, c'est bien à La Roche qu'il y a eu tous les affrontements. Et c'est sûr que cela va
laisser des traces durables et profondes...



anne 08/08/2011 10:11


C'est avec une stupeur avec 20.000 km de distance et en se frottant les yeux et les oreilles que nous avons entendu les nouvelles de Maré. nous avions du mal à réaliser que c'était bien là où tu
étais cher bob... et ta douce. Cela fait froid dans le dos. Difficile de si loin de comprendre comment on peut en arriver à des morts pour des tarifs d'avion et comme tu le dis d'autres enjeux et
d'autres haines couvaient sans doute. Nous avons une pensée toute spéciale pour toi et Raymonde, et pour tout ceux qui sont là bas...
bisous
Anne


Bob Tazar 21/09/2011 07:49



Merci à toi, bisous.



Stefanny 08/08/2011 09:19


C'est bien triste tout ça !!