Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:00

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia) 


Après les photos d’un réalisme torride de nos camarades Big Nambas (je confirme, il s’agissait bien de Big Nambas), qui ont allumé d’inexplicables étoiles dans les yeux de nos plus fidèles lectrices, retour à un peu plus de retenue avec la troupe de Bua Ka Catr, de l’île voisine de Lifou.
Les strings en pandanus, étui pénien arrogant, ont laissé place à des pagnes en fibres de bananier, tout aussi seyants mais beaucoup plus consensuels. Les ligues de vertus qui traquent sur le Net toutes dérives avec un gland au bout y trouveront sûrement leur compte.
Toujours est-il que les camarades de Bua Ka Catr, malgré le jour finissant, ont mis le feu au tapis de la Place des Cocotiers, à coups de pilous dévastateurs.

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia)

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia)

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia)

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia)

Bua Ka Catr (Lifou - New Caledonia)

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:00

 

- Les enfants, est-ce que vous savez combien de temps va durer la Coupe du monde de foot ?

Voici en substance la question que je pose, sans autre forme de préavis, à de fidèles petits clients du CDI, quelques heures seulement avant le début officiel de la dernière Coupe du monde de football FIFA 2010.

Bien que, depuis que l’établissement est abonné à France-Football, les photos de Messi, Ronaldo et Evra* n'ont plus aucun secret pour eux, ma question aussi sotte que grenue les plonge aussitôt dans un état pas très éloigné de la perplexité :

- ???

- Je vais vous donner un indice : c’est du 11 juin au 11 juillet... Cela fait combien de temps ?

- 1 jour !

- Non !

- 6 mois !

- M’enfin…

- 5 minutes !

- Aaarghhh…

* Un intrus s'est glissé parmi ces 2 footballeurs. Sauras-tu le reconnaître ?

 

Plus de détails sur le sujet...


Vous avez aimé cet article ?

acheter-mon-livre-sur-thebookedition  

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Pédagogie mon amour
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 09:00

Troupe de Lamap, Vanuatu


C’est fou ce que quelques petits détails peuvent changer instantanément et radicalement le comportement humain. Prends les conducteurs qui ont l’habitude de descendre à toute vibrure la route longeant la place des Cocotiers, à Nouméa. Tu leur mets devant les roues une vingtaine de bonhommes à moitié nus, simplement vêtus de quelques plumes, de peintures de guerre et d’un casse-tête et, bizarrement, tout le monde ralentit. Pas de coups de klaxon exubérants, de doigts dressés vers les cieux, voire d’invectives bien sentis visant la génitrice du piéton égaré, comme dans toute bonne métropole qui se respecte.
Le respect, tout simplement. Etonnant, non ? 

Les piétons en question, venus tout naturellement à l’occasion du festival Melanesia 2010, font partie de la troupe de Lamap, de l’île de Malakula (Mallicolo), une des 83 qui composent l’archipel voisin du Vanuatu. Une des particularités amusantes de cette île réside dans le fait que le nom de ses habitants (les Big Nambas et les Small Nambas) est en rapport direct avec la taille de leur étui pénien. La longueur de leur sexe, si tu préfères. Autant te dire que, lorsque tu viens du quartier des Small, bonjour la galère pour trouver un job de chef de rayon à Carrefour !

Note à caractère culturel : un étui pénien est un string en feuilles de bananier ou de pandanus, très en vogue dans les quartiers chauds de Lamap, South West Bay ou Norsup, les villages principaux de l’île, ainsi que dans certaines soirées chez Eddy Barclay.
Fin de la note à caractère culturel.

Les Big Nambas étaient polygames et cannibales (ils avaient plein d’ennemis et mangeaient leurs femmes). Les Small Nambas, quant à eux, compensaient leur handicap physique très gênant (à la guerre, il n’était pas rare qu’ils soient accueillis aux cris de « p’tite bit’ ! ») en pratiquant l’élongation du crâne des jeunes garçons.
Mais ils sont maintenant tous très sympas. Il y en a même un qui m’a serré la main (et qui me l’a rendue).

Les Nambas sont, par nature, très disciplinés. Ils traversent toujours dans les clous, pour se rendre dans la forêt chasser le zigomar sauvage. Sauf quelques irréductibles rebelles qui n'aiment rien moins que braver les règles civilisatrices édictées par l'homme Blanc. On les appelle les Nambas XXL.
 

Troupe de Lamap (Vanuatu) Troupe de Lamap, Vanuatu Troupe de Lamap, Vanuatu Troupe de Lamap, Vanuatu Troupe de Lamap, Vanuatu Troupe de Lamap, Vanuatu Troupe de Lamap (Vanuatu) Troupe de Lamap (Vanuatu)

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 09:00

Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée 


Melanesia 2010
, le 4° festival des Arts mélanésiens, vient de s’achever.
Pendant deux semaines, les pirogues des festivaliers ont sillonné le territoire du Nord au Sud, sans oublier les îles, pour le plus grand bonheur des grands comme des petits.

Retour en photos sur quelques troupes qui ont fait sensation.

Aujourd’hui, la troupe de Sepik, qui nous vient tout droit de Papouasie Nouvelle-Guinée, rien que ça. Peintures tribales, colliers bling-bling, pagnes sexy, cornes de mammouth nain et splendides hauts-de-forme tressés bleu-blanc-rouge... Quel spectacle !

Note : toutes les photos ont été prises, une fois n'est pas coutume, à Nouméa (Centre Tjibaou et Place des Cocotiers).

Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée  Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée Sepik - Papouasie Nouvelle-Guinée


A suivre 
: le troupe de Lamap, en provenance directe de Malakula (Vanuatu)

Repost 0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 11:00

Après le reportage photo sur l’initiation à la sculpture chez Laurent, à la tribu de Medu, voici le reportage vidéo (grande première pour ce blog) sur les différentes étapes de la création d’un totem, par le même Laurent. Ce dernier m’a en effet reçu chez lui pour me communiquer, en exclusivité locale, ses secrets de fabrication.

Cela s’appelle « Le gardien de maison », c’est ici et c’est tout de suite…
 


Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Vidéo
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 09:00

 

- Monsieur, changer !

- Changer quoi ?

- liv’ !

La seule transformation de la phrase habituelle « monsieur, liv’ » en un « monsieur, changer liv’ » en deux parties, certes beaucoup plus correcte, n’est quand même pas de nature à me cogner de joie au plafond. Les exigences ont beau être réduites au strict minimum syndical, il ne faut quand même pas exagérer.
Je réprime donc péniblement un soupir, tout en indiquant machinalement du doigt la magnifique affiche dont tu as eu dernièrement l’honneur et l’avantage de découvrir l’existence (et l’utilité ?).

- Est-ce que tu peux au moins me lire ceci ?

Le regard complètement désorienté et le silence éloquent qui s’en suivi ne me laissa que peu d’espoir quant à une issue satisfaisante à cette demande incongrue.

J’abrégeai charitablement les souffrances du petit d’homme :

- C’est le livre que tu as emprunté en français, avec Madame Gérard ?

- ^^.

- Tu l’as lu ?

- ^^.

- Tu ne dois pas le rendre maintenant. Madame Gérard vous a dit de le garder, pour en parler en classe.

- Meuh-sieur ! Trop de pages !

- Ah… Tu ne l’as pas lu, alors…

- ^^. J’ai lu… jusque 2 pages.



 


Vous avez aimé cet article ?
acheter-mon-livre-sur-thebookedition 

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Pédagogie mon amour
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 03:58

Ile des Pins 


Les bonnes adresses ne sont pas éternelles, surtout en Nouvelle-Calédonie où la désinvolture, voire l’improvisation la plus totale, tiennent parfois lieu de politique touristique.
Une nouvelle preuve avec le restaurant « le Kou-Bugny » de l’île des Pins.

Etablissement réputé, si l’on en croit son cadre idyllique (au bord de la plage, sur la baie de Kuto) et les prix pratiqués. Hautement recommandable il y a un an, lors de mon passage avec mes parents et le petit Crocodile (le frère de junior), avec, notamment, des desserts à tomber le cul par terre !).
A fuir ventre à terre, aujourd’hui. Le chef d’hier a été remplacé et l’établissement n’y a pas gagné au change. Les clients non plus, d’ailleurs.

Salades dignes des plus grands pièges à touristes de la Côte d’azur. Raviolines de langouste d’une fadeur insondable. Riz, en accompagnement de plat, cuit dans de l’huile rance à te vriller l’estomac. Et, pour vomir, pardon, pour finir en beauté, des duos de mousse au chocolat sans chocolat mais avec une vieille chantilly grisâtre et avariée. Le « chef » (j’évite de dire « le tenancier de baraque à frites grasses », pour ne pas manquer de respect à cette profession respectable), appelé à goûter, n’a pas semblé convaincu par nos récriminations courtoises. Après avoir à contrecœur ôté un vieux mégot fumant de son bec, il a fait une moue dubitative (style non pas « ta bite a un goût » mais plutôt style « j’ai des clients capricieux »), confirmant par là tout ce que l’on pensait de lui. Cerise sur le gâteau, ou plutôt torche-cul sur le colombin, rien ne nous aura été épargné avec la grosse erreur sur l’addition, histoire de se quitter définitivement fâchés.

En définitive, en un an, tout a changé sauf les prix. Pour amateurs éclairés d’Alka-Selzer, uniquement.



Ile des Pins Ile des Pins

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Ile des Pins
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 09:00

ouvea 672__


La dernière fois d’il (DIL, d'île...) n’y a pas très longtemps, je t’entretenais, avec la verve qui me caractérise, de la conception pour le moins originale du temps chez nos camarades Kanak.
(Voir ici, pour celles zé ceusses qui auraient déjà oublié...)

Pour preuve que je ne t’ai pas raconté de salades, cette publicité de la DIL (Destination Iles Loyauté) aperçue il y a peu du côté d'Ouvéa et au slogan évocateur :
les Loyauté, une autre idée du temps

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans La pensée du jour
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 09:00

ouvea 264_ 


Une suggestion pour les mutins mal torchés et multi millionnaires de l’équipe de France de football : les envoyer effectuer leur dernier entraînement boycotté de Knysna du côté d’Ouvéa (petite île des Loyauté, consoeur de Maré).

Terrains au bord des routes, devant des églises, gorgés d’eau, de sable, de pierres, squattés par des canards, buts en bois d’arbre et sans filets, j’en passe et des meilleurs.
De quoi revenir rapidement aux fondements du jeu et de la morale. Avec un bon coup de machette derrière les oreilles en prime, pour les plus capricieux.

 ouvea 661_hdr ouvea 278_hdr ouvea 273_hdr ouvea 643_  ouvea 664_ ouvea 667_

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Ouvéa
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 09:00


Début de la récréation. Je suis en train de boucler de manière irréversible et pour un quart d'heure l'accès au CDI lorsqu'une bande de petits sauvageons, tout sourire, m'interpelle :
- Monsieur, on peut venir au CDI ?

- C’est qui, « on » ?

- C’est nous !

- Vous voulez venir tout à l’heure ?

- Non, aujourd’hui.


Vous avez aimé cet article ?

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Pédagogie mon amour
commenter cet article