Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:00

dumbea 006_

Bonne nouvelle pour toi, ami lecteur (surtout si tu résides du côté de la Nouvelle-Calédonie) : « Chef, oui chef ! », le roman autobiographique dont je suis modestement l’auteur (et le héros principal, qui ne meurt pas à la fin) est maintenant en vente à la librairie Pentecost, rue de L’Alma à Nouméa, à deux pas de la Place des Cocotiers où tu aimes tant baguenauder.
 

Après le magasin Golf, à Maré, « Chef, oui chef ! » continue donc sa percée dans l’univers culturel calédonien. Quant à l’attaque du marché métropolitain, elle est d’ores et déjà prévue pour 2012.


dumbea 004_

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 08:00

 

 

« Chef, oui chef ! », mon premier roman, après avoir caracolé en tête des meilleures ventes à Maré (merci à Christophe et Olive), poursuit sa carrière sur le Net.

Toi aussi, tu peux contribuer à son succès :
- En partageant cette bande-annonce avec tes milliers de contacts.
- En cliquant sur le splendide lien ci-dessous et en te préparant psychologiquement à te délester de 10,20 malheureux euros (assortis de modiques frais de port, il faut bien que La Poste ou l'OPT vivent !).


 

Le livre

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 23:30

music-238_.jpg


Qui a dit qu’il ne se passait jamais rien à Maré ? Sûrement pas moi !

L’activité culturelle de cette fin d’année n’a jamais été aussi intense dans l’île qui parle à votre cœur. Une librairie vient enfin de voir le jour, oui madame. Plus exactement, un rayon « livres » dans une des trois grandes surfaces du coin, à savoir le magasin « Golf » de Wabao. Enfin, pour être tout à fait exact, un emplacement réservé entre les chewing-gums et les Chupa Chups, où peuvent maintenant majestueusement s’insérer trois exemplaires de « Chef, oui chef ! », le dernier roman de ton serviteur.

 

Il s’agit du seul livre à la vente sur l’ile et ce, sauf erreur de ma part, depuis 1842 et l’arrivée des santaliers britanniques. A cette époque, les Blancs voulurent introduire de force le livre et la lecture dans la très traditionnelle société mélanésienne. Un différent éclata à Dranin, au sujet d’une traduction hésitante de Robinson Crusoé en nengone.

Les nouveaux arrivants finirent mangés en bougna, après huit heures de cuisson. Quant aux livres, moins comestibles que les ignames et moins fonctionnels que les casse-têtes, ils furent rejetés à la mer.

Depuis cette époque, le bouquin n’a pas très bonne presse à Maré, si tu me permets ce calembour approximatif. Mais les choses évoluent…

 

Sollicitée pour participer à la grande Révolution culturelle en marche, Marie, la responsable de « Golf », accepta ma proposition avec enthousiasme :

- ^^.

Et ne put s’empêcher de s’exclamer, alors que je lui apportais religieusement les trois exemplaires promis :

- Ooohhh, c’est beau, un livre !

 

Me voici donc le seul et unique écrivain publié à Maré. Je n’en suis pas peu fier. Une exclusivité totale et absolue que même M. Houellebecq, dans ses rêves les plus fous, n’a jamais pu réaliser.

 

Quant à tous ceux qui mégoteraient encore à faire le trajet jusqu’ici pour se procurer l’Oeuvre, il reste toujours la bonne vieille méthode traditionnelle, en cliquant sur le splendide lien ci-dessous…


banniere-v-36673 

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 09:26


banniere-v-36673

Après bien des problèmes techniques au sujet desquels je ne m'attarderais pas (une fichue barre de pub imposée par Overblog en haut de page qui empêchait la plupart des commandes sur TheBookEdition), des relations normales entre les deux sites semblent rétablies.

Vous pouvez donc vous ruer sans arrière pensée sur le magnifique lien suivant qui, maintenant, devrait fonctionner sans problème.
Si tel n'était pas le cas, merci de me le signaler rapidement...

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 10:44


Rappel : "Chef, oui chef !", mon dernier roman, est paru chez TheBookEdition.

banniere-v-36673
Overblog, sans doute par jalousie, bloque la plupart du temps la connexion avec TheBookEdition à partir d’un lien.

Pour commander « Chef, oui chef ! », la manière la plus sûre (à défaut d’être la plus simple) est donc la suivante :

 

1/ Se rendre sur TheBookEdition en tapant l’adresse : www.thebookedition.com

2/ Dans la case « rechercher un livre » en haut à droite, taper : « Bob Tazar »

3/ Sur la fiche du livre, cliquez sur « Ajouter au panier »

4/ Suivre les instructions…

Et bien voilà, ce n'est pas si dur, finalement !

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 02:00


« Chef, oui chef ! », mon premier roman, vient de paraître chez TheBookEdition.

 Le livre CHEF, OUI CHEF !


Comme tu le sais déjà, fidèle lecteur d’entre tous, il s’agit d’un roman autobiographique écrit au jour le jour par l’aviateur moi-même, à l'occasion de mon embrigadement, à la fin des années 80 et légèrement contre mon gré, dans une caserne sordide du sud de la France.

Brimades, vexations, punitions et humiliations… mais aussi fous rires et solides amitiés jalonneront ce voyage initiatique au cœur de la grande muette, voyage auquel je te convie sans plus tarder.

 

Pour te procurer ce livre, au prix de 10,20 € (plus quelques modiques frais de port pour la Poste ou l'OPT), il te suffit de cliquer sur le lien suivant :

Acheter CHEF, OUI CHEF !


 

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:00

vignette-couv-products-35440_.jpg

« Chef, oui chef ! », mon premier roman, ne va pas tarder à paraître chez TheBookEdition (pour être excessivement précis, il ne manque plus que l’attribution d’un n° ISBN pour boucler l’affaire). Sois à l’affût, c’est une histoire de jours (de semaines tout au plus).

Embrigadé bien malgré moi dans une caserne du sud de la France à la fin des années 80, j'ai retiré de ce traumatisme de cette expérience enrichissante suffisamment de matière pour écrire les « Mémoires d’un troufion de la 88/10 », série de trois tomes (« Chef, oui chef ! » est le premier) sur le thème du défunt service militaire. Un zeste d’humour dans un monde de brutes…

La couverture est enfin terminée, venant tout juste d’obtenir l’autorisation d’Isabelle Oziol De Pignol d’utiliser l’une de ses illustrations, pour laquelle j’ai eu le coup de cœur.

Et, comme tu l’as bien mérité, voici en avant-première et en exclusivité mondiale un extrait de l’œuvre, ceci sans aucun supplément :

Le GRI, ou Groupement Renforcement Intervention, ce qui fait très sérieux, est peuplé de fiers fusiliers commandos aux crânes luisants, appelés cocoïlles dans l’intimité, ce qui fait de suite un peu moins sérieux. Mais beaucoup plus peur.

Les cocoïlles s’appellent cocoïlles entre eux pour impressionner les jeunes filles et les aviateurs de base, qualifiés de pédés sur le ton de la boutade. Le résultat est souvent très efficace. Par contre, lorsque cette appellation est prononcée par un non-cocoïlle, elle peut rapidement être prise pour une insulte et entraîner de sévères représailles, sans parler d’un poing dans la gueule.

Le GRI représente l’élite de l’armée de l’air, ce qui veut tout dire. Quant aux cocoïlles, ce ne sont ni plus ni moins que des parachutistes, enragés volontaires qui ne doivent être là ni par hasard ni pour plaisanter. On les entend quelquefois défiler au loin dans la caserne, au son des insultes et des chants patriotiques à boire, le buste droit et le béret arrogant, sans jamais se mélanger avec la plèbe appelée.

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Chef - oui chef !
commenter cet article