Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 10:00

 

Avant de replonger dans le quotidien de l’oiseau Pédagogie, des pensées émues pour JM le vieux, qui était un lecteur assidu de ce blog. On se fendait tous deux régulièrement la poire, à la lecture de nos articles réciproques. Lui animait le blog de la famille Adams, avec un style hilarant qui me rappelait Desproges.

JM le vieux nous a quitté définitivement en janvier dernier, un an après avoir quitté Maré.

Je pense aussi à Sandra, sa femme, à Noah et à Jade, ses deux petits bouts et à Pierrot, son frère.

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:00


Aujourd’hui, lendemain de la journée de la femme (et sans qu'il y ait de rapport avec cet évènement), est un grand jour : après plus de trois mois de silence radio, pour cause de déménagement et d’absence forcée de connexion Internet (merci le promoteur de notre nouvelle demeure qui n’avait pas prévu de ligne, merci l’agence immobilière qui nous avait caché l’histoire, merci l’OPT un peu lent à la détente…), je retrouve enfin ma dignité d’être humain expatrié, sous la forme d’une connexion toute neuve, ADSL qui plus est !

 

La trêve estivale (de décembre à mars) a donc été beaucoup plus longue que prévue. Et il s’en est passé, des choses, depuis mon dernier billet d’il y a plus de trois mois. Et pas forcément des plus excitantes. Un déménagement de Maré pour Nouméa, principalement, avec tous les à-côtés qui en découlent et qui peuvent rapidement prendre ici une ampleur insoupçonnée.

 

Après trois belles années passées à Nengone, l’île qui parle à votre cœur, il était temps de passer à autre chose. Vivre chaque jour un épisode de Kho Lanta pour trouver une baguette de pain frais, un flexible pour la douche ou quatre bougies pour la Clio, on a beau aimer ça, ça fini quand même par lasser insidieusement. Même au bord de plages paradisiaques ! Quant à Madame Tazar, sa volonté de trouver du travail (si possible dans son domaine de prédilection, l’enseignement en classe primaire) s’est vite trouvée contrecarrée par la légère priorité absolue donnée à Maré à l’emploi local. Même si le local en question n’a ni diplôme, ni formation, ainsi qu’une maîtrise de la langue française plus que rudimentaire. Les futures élites du pays parleront Nengone, et puis c’est tout ! Mais, pas de polémique Victor, chacun voit midi à sa porte et le destin commun est en marche. C’est le principal.

Resterons néanmoins des souvenirs inoubliables, des images plein les yeux et de belles amitiés.

 

Nous voici maintenant à Nouméa, avec du pain frais (sur la planche), des bougies à foison et un flexible pour la chedou. Sans parler d’un nouveau poste pour moi (en lycée professionnel) et pour ma douce (dans une école primaire de bonne facture). De quoi voir venir sereinement l’année qui s’annonce, notre dernière sur le Caillou. Nouméa, un bon sas de décompression avant le retour métropolitain (ses embouteillages, sa pollution, ses gens, ses plages bondées, ses parkings de Carrefour…), d’ores et déjà prévu pour début 2012.

 

Mais la matière première de ce blog risquant fort de venir à manquer (la description de la dégustation d’un hamburger O’boucher, sur la Baie des Citrons, risquant d’être bien fade comparée à celle d’une coutume pour baigner la mer fermée), l’essentiel des publications futures sera constitué d’inédits traînant sur mon disque dur et datant de ces trois dernières années.

Maré, comme si on y était encore !

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 11:00

benji 120_


Presque un mois s’est écoulé depuis le dernier article consacré à l’arrivée de Little crocodile jr et de ses grands-parents. Tout à mon rôle de tonton gâteux et de fils préféré, je n’ai pas vu le temps passer et t'ai légèrement délaissé, toi mon fidèle lecteur. Mais tu me comprendras aisément et sauras, j’en suis certain, m’excuser pour cette légère infidélité.

 

Ceci dit, l’heure du départ vient de sonner pour eux, me renvoyant – provisoirement - à ma vie de célibataire (Madame Tazar coulant actuellement des jours heureux en Frônce). J’en profite donc pour me remettre au turbin, qu’est-ce que tu crois ?

 

Depuis la dernière fois, beaucoup de liqueur divine a coulé sous le château d’eau de Maré et nos trois aventuriers ont vécu des heures aussi riches que variées. Parmi celles-ci et dans le désordre :

 

- Mariage à Gossanah (Ouvéa)

- Repas aux portes du Paradis (Ouvéa)

- Chez Rachel, au gîte Bougainvillier (Ouvéa)

- Bingo à Pénélo

- Badminton à Taremen et Cengeite

- Plongée avec les tortues à Mebuet

- Plongée avec le  requin à Nalé

- Séquence pédagogique au collège de La Roche

- Observation des dauphins à Niri

- Observation des baleines à Eni
- Repas de langoustes chez Léon

- Apprentissage de la sculpture à Medu

- Dégustation de kava pur jus au nakamal de Wabao
- …

 

J’essaierai bien sûr de revenir prochainement et en photos sur certains de ces évènements, c’est promis…

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 09:00

LCJ 012_ 


Pour tout visiteur métropolitain qui se respecte, les premiers jours de vie à Maré sont quand même relativement difficiles à supporter. La faute à un phénomène naturel intitulé non pas « problème de logement » mais bien « décalage horaire »; ce que les pros du voyage appellent pompeusement « jet lag » en postillonnant avec un chewing-gum.

Dernière minute : je profite de l’occasion qui m’est offerte pour faire remarquer à la communauté blogophile en délire que, pour la première fois depuis janvier 2008 et la naissance de ce blog, un point-virgule a été utilisé, qui vous est offert sans aucun supplément. Que cela soit remarqué et salué à sa juste valeur.
Fin de l’intermède publicitaire.

Je reprends.
« Petit crocodile junior », le frère cadet du désormais célèbre « petit crocodile » n’a pas échappé à la règle. Sur les conseils de son grand frère, il a entamé un modeste voyage d’agrément, en compagnie de ses grands-parents Tazar, le mercredi 14 juillet à midi de Beausoleil-sur-mer (Alpes-Maritimes) et achevé le vendredi 16 juillet à 19 heures (heure locale) à l’aérodrome international de La Roche city (Maré). 46 heures de voyage, même pas deux journées complètes, et voilà notre jeune globe-trotter cuit aux patates comme le premier footballeur français venu. 

Depuis son arrivée, il fait le malin tous les jours dès 5 heures du matin, pendant que les honnêtes gens (dont son tonton) dorment encore. Par contre, à la tombée de la nuit, c'est-à-dire en cette saison rigoureuse à partir de 17h30, des signes avant-coureurs d’une certaine lassitude se manifestent invariablement. Il n’y a plus de jeunesse…

 

LCJ 011_ LCJ 008_ LCJ 014_ LCJ 009_

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 06:54


Après deux années intenses peuplées de plages, d’ignames, de sable blanc, de haussements de sourcils, de cocotiers, de coutumes, d’eaux turquoises, de silences, de baignades et de changements de programme, retour à la civilisation. Nous rentrons en Zoreillie !

Nous foulerons le sol niçois le 19 décembre à 22h25 et comptons sur vous pour un accueil local (restez simples, quelques colliers de fleurs et un orchestre de yukulélé feront très bien l’affaire…).


Pour la suite, il va falloir accorder nos agendas, le timing va être serré !

Nice jusqu’au 10/01, Guyane du 12 au 26/01, Paris du 27 au 31/01, pour finir par quelques jours au Japon (mais il serait quand même préférable de se voir avant, car se fixer rencard à Kyoto, ça va encore être tout un bordel…) avant le retour sur le Caillou.


Quant à tous les amis lecteurs non Niçois, non Guyanais, non Parisiens et non Japonais, qu’ils se rassurent. Le blog reprendra sa vitesse de croisière à la prochaine rentrée scolaire, fixée le… attends… non… enfin fixée vers la mi-février, si je ne m’amuse.


En attendant, bonnes fêtes et tata bisous à tous.

 

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:49


Dernière minute : Tatie Nicole, sac au dos et un brin impressionnée (il y a de quoi), vient de poser le pied sur le sol de Maré. Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour elle.
Mise au courant des usages locaux, elle n'a pas oublié, dans ses bagages, le nécessaire pour faire la coutume à son neveu préféré : un San-Antonio et un pot de Nutella.

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:00

Il n'aura pas échappé à ta sagacité légendaire, ami lecteur, que, depuis quelques temps déjà, la plus fidèle d'entre toi, tatie Nicole, n'intervenait plus sur ce blog par l'intermédiaire de ses commentaires aussi nombreux que pertinents. La raison en est toute simple : elle a décidé de franchir le pas et de venir sur place vérifier si la réalité est aussi belle que je veux bien te le faire croire.

Du coup, ce post, une fois n'est pas coutume, sera à usage essentiellement familial et, pour être encore plus précis, à destination exclusive de ses - nombreux - petits enfants qui pleurent chaque soir l'absence de leur grand-mère adorée.
Que les amateurs de pédagogismes, de dentisteries, de mouchages diverses et de syndicats caca se rassurent. Ils ne tarderont pas à retrouver leurs rubriques préférées.
En attendant, place aux nains...


Bonjour les lutins !

 

C’est tonton Bob qui vous écrit de Nouvelle-Calédonie, le pays qui est tout là bas très loin, pour vous donner des nouvelles de mamie Nicole. Elle m’a téléphoné exprès à Maré où j’habite pour me dire de vous écrire, c’est vous dire si elle pense bien à vous, sauf quand elle dort mais ça c’est normal.

Elle est arrivée il y a maintenant plus d’une semaine après avoir fait un très bon voyage. Comme il n’y avait pas beaucoup de monde dans l’avion, elle a pu s’allonger de tout son long sur les sièges, en enlevant quand même ses godasses avant, que sinon l’hôtesse elle n’aurait pas été très contente.
Arrivée à Nouméa, et une fois que des douaniers au regard torve ont foutu toutes ses chaussettes et tous ses slips en l’air, histoire de voir si elle ne faisait pas un peu de contrebande des fois, une personne de son agence de voyage l’attendait avec un jouli collier de fleurs, comme dans les films. C’est très gentil d’être accueilli comme ça, sauf si il y a des fourmis électriques dans les fleurs, que ça peut arriver et que même ça vous fait après des grosses cloques rouges qui piquent dans le cou et que c’est tout un merdier pour s’en débarrasser.
Elle est allée ensuite dormir à son hôtel parce qu’il était très tard et qu’elle était quand même un peu cuite, quoi, après plus de 30 heures de voyage, j’aurais bien voulu vous y voir, tiens ! Sa chambre avait vue sur la mer mais elle ne s’en est même pas rendu compte car elle s’est endormie de suite, après quand même s’être lavé les dents.

Depuis, elle a visité l’île des Pins, le phare Amédée, le parc de la Rivière bleue, l’aquarium où il y a plein de poissons dedans que l’on peut voir sans se mouiller (un aquarium, quoi) et le Centre culturel Tjibaou où il y a plein de jolies cases et un chemin coutumier dans la forêt. Si vous voulez des détails vous avez qu’à demander à vos parents de vous ouvrir l’encyclopédie, le gros bouquin plein de poussière planqué derrière la télé, je peux pas tout faire, quand même.
Ah, oui ! Elle a aussi visité plein de musées et pris plein de photos, même que dans un musée c’était interdit et qu’elle en a pris quand même.


Elle est très contente, en pleine forme, même si elle s'ennuie un peu de vous. Elle n'a pas osé me l'avouer, mais j'ai bien compris...

Hier, elle a démarré son tour organisé de la Grande Terre, qui est la grande île principale de Nouvelle-Calédonie, en compagnie d’un guide et d’un monsieur inconnu avec un chapeau et un gros appareil photo aussi. Cela va durer une semaine et devrait bien se passer car les paysages sont très jolis et que les Kanak tout noir qui vivent sur la Grande Terre ils sont très gentils. Ils dorment tout nus dans des cases, sauf quand il fait froid, baignent la mer et ne mangent plus leurs ennemis depuis déjà de nombreuses années.

A la fin de son séjour, la semaine prochaine, elle va prendre un avion pour venir à Maré nous retrouver, tonton et tata Bob. On va lui faire visiter l’île, qui est plus grande que Monaco mais pas très grande quand même. Elle, elle va nous montrer les photos qu’elle aura prises avant ainsi que celles de Venise, d’Inde, du Bhoutan, du Ladakh, du Sikkim et de la Corée, un pays curieux où tous les gens ils ont la même tête. On va bien rigoler et on pensera un peu à vous.

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 08:40

tazar_oure_01 

Bon, c'est pas le tout, mais avec toutes ces émotions, on va encore rater l'heure de l'apéro. On n'a pas des vies faciles, croyez-moi le !

    

tazar_oure_03 tazar_oure_02 tazar_oure_06 tazar_oure_05 tazar_oure_04
Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 08:20
potes_tazar_02

Soupir de soulagement, à Maré : la famille qui, depuis maintenant presque un mois, était retenue en otage par Gérard Jodar et sa bande a été libérée, après l'engagement pris par M. Naisseline de n'engager à l'avenir que des adhérents USTKE pour piloter les avions d'Aircal.

Cette famille, résidant à Nece et dont l'identité n'a pas été révélée, aura passé 28 jours séquestrée dans un établissement scolaire du nord de l'île, dans des conditions de salubrité pédagogiques terribles et sans même la moindre petite goutte de punch à se mettre sous la lampe. Mais le moral était bon, au contraire de celui de leurs ravisseurs, la présence de l'intégrale d'AC/DC sur le lecteur mp3 du père leur ayant grandement permis de tenir le coup.

Que Michèle, la mère du héros, fidèle lectrice de ce blog, soit rassurée : tout son petit monde se porte à merveille !


Les retrouvailles se sont déroulées à Nece même, dans la maison de leur collègue et néanmoins ami Juan-Jaco M., qui en a profité pour  fêter ses 32, ... 42, ..., 52, ... enfin pour fêter son anniversaire, quoi ! Ainsi que
sa crémaillère, l'arrivée de sa femme, la fête de la musique et sa promotion au rang de membre privilégié du club Mac France.

Une fois les enfants à l'abri, un hommage en bonnet difforme a même été rendu à Mickael Jackson, l'auteur inoubliable de We are The World.

potes_tazar_03 potes_tazar_04 potes_tazar_05 potes_tazar_06 potes_tazar_07 potes_tazar_08 potes_tazar_09 potes_tazar_10 potes_tazar_11 potes_tazar_01 potes_tazar_00
Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 08:30

tazar_mare_020

 

L'aviateur Dédé et Aïa, sa dulcinée, vivent en Nouvelle-calédonie depuis bien longtemps déjà, 15 et 19 ans si je ne m'amuse. Mais, pris par le tourbillon de la vie enseignante (principalement des préparations de cours, je n'apprends rien aux nombreux professeurs qui me lisent), ils n'avaient jamais trouvé le temps de venir explorer Maré, située quand même à 180 kilomètres de Nouméa, leur port d'attache. L'aviateur Dédé avait bien tenté une timide incursion il y a de cela un an, accompagné de 25 petits sauvageons de son collège, mais, tout à sa noble tache (sans accent circonflexe, s'il vous plaît) de surveillance pédagogique, sa tentative n'avait pu être homologuée dans la catégorie « détente et loisirs » du Guiness Book des vacances illustrées.

L'erreur est maintenant réparée.

Ils ont enfin mis à profit dix jours de repos forts mérités pour franchir à la fois le pas et un minuscule bout d'océan, et débarquer triomphalement à l'aérodrome de La Roche accompagnés d'Emma et Juju, leur fifille respective (sans oublier Math' qui, elle, était de garde à Nouméa et pour qui nous avons une pensée émue).

Tout un tas d'attractions leur avait été concoctées, allant du contrôle routier annuel à six dans la bagnole à une excursion jusqu'à la baie de Shabadran, en passant par la baie des dauphins, la plage de Yedjele, la barrière de corail de Nece, le gîte Seday, la ballade des cinq plages, le Nengone Village, le trou de Bone, et, igname sur le bougna, une soirée spéciale organisée au profit du Palika
dans la tribu de Cengeité.

Commentaires d'Emma et Juju, nées sur le caillou et qui, à ce titre, parlent un pur calédonien sans faille :

- L'ôngin, trop valab' ! 

- Maré, c fin choc !

- Awa, comme c jouli !

  tazar_mare_021 tazar_mare_022tazar_mare_033  tazar_mare_023 tazar_mare_024 tazar_mare_025 tazar_mare_026 tazar_mare_027 tazar_mare_028tazar_mare_029 tazar_mare_030  tazar_mare_031tazar_mare_032  

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Private
commenter cet article