Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 08:30

01_

 

Depuis quelques temps (notion vaguement imprécise tout à fait adaptée à la structure temporelle locale), de curieux conifères de signalisation fleurissent au bord des routes et à l’entrée des chemins nengone. Plus exactement dans une zone comprise entre Tadine-Est et Cengeité-Ouest, le long de la côte Sud de l’île.

Ce n’est pas à toi, fidèle lecteur d’entre tous, que je vais apprendre la signification de cette codification limpide que d’aucun, pourtant, qualifierait d’absconne. Cette codification, depuis une succession d’articles de mars, avril et mai 2009, n’a plus aucun secret pour toi.
Mais, à l’attention des nouveaux arrivants interloqués qui viennent de nous rejoindre sur ce blog, je me dois de procéder à un petit rappel aussi pédagogique que bienvenu. A ces derniers, et afin que le rouge de la honte ne les submerge pas plus longtemps, je conseille donc la procédure d’urgence suivante, à savoir la lecture attentive bien qu’accélérée des trois articles d’époque suivants :

La mer est fermée (1) ; La mer est fermée (2) ; La mer est fermée (3)


02_

Cette année, en plus de la traditionnelle fermeture à but écologique (protection des poissons avant les grandes pêches pour la fête de l’igname), un léger différent à caractère foncier semblerait (conditionnel de rigueur !) opposer deux clans de Maré, entraînant fermetures sauvages de sites, mesures de rétorsion et décisions coutumières de prohibition en réaction. Je ferme, tu fermes, il ferme la mer…

C’est ainsi que le paysage nengone s’est peu à peu enrichi de quantité de petits signes aussi authentiques qu’inamicaux, sous la forme de pics dressés, de barrières tressées, de passants stressés... Un impressionnant mur de pierres blanches de style berlinois a même été érigé à l’entrée de la plage de Pede, en remplacement de la vieille chaîne rouillée qui faisait pourtant de longue date partie du paysage. Interdiction partielle ou totale, d’entrer, de passer, de baigner, de pêcher, de se gratter… les interprétations divergent, comme souvent.

Mais que le lecteur anxieux se rassure, les plages en zone libre restent encore nombreuses.

Seuls les touristes en villégiature pour la fête de l’avocat de Nece, en ce week-end du premier mai, risquent d’être un peu surpris…

 03_ 04_ 05_ 06_ 07_ 08_ 09_ 010_ 011_



Vous avez aimé cet article ?
acheter-mon-livre-sur-thebookedition

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob Tazar - dans Coutume et traditions
commenter cet article

commentaires

Tazar séniors 05/05/2010 16:34


Les chefs de clans ne sont donc pas prévenus de notre arrivée pour le 15 juillet (avec cette fois-ci, le petit frère du Petit Crocodile), puisqu'ils ferment la mer sans crier gare ! Mais d'ici là,
la Mer sera peut-être rouverte comme dit Laure. Et puis, arriverons nous vraiment à Maré comme prévu, avec la menace du Nuage de cendres ? Mer fermée, et Nuage pléthorique engendrent le stress !
Gardons le moral ! Bises à tous. M-T.


Bob Tazar 08/05/2010 02:48



Mer fermée et nuage de cendres, c'est du pipi de chat  à côté de l'USTKE. Pour l'instant, nos camarades syndicalistes sont calmes, vous pourrez peut-être passer...
Bises.



Laure 04/05/2010 00:03


A quand un exposition de ces poteaux tressés au Musée du Quai Branly?
Aïe, la mer est fermée? On ne peut pas baigner la mer? C'est bien sûr la fête aux poissons qui doivent s'en donner à coeur joie! Préviens nous quand la mer "rouvre".


Bob Tazar 08/05/2010 02:45



La mer n'est pas encore fermée. C'est plus tard. Mais ça a commencé.
Quant aux poissons, ils ne perdent rien pour attendre...



pierrot 02/05/2010 07:58


l'avantage c'est que ça nous signale des coins de pêche de nous inconnus...


Bob Tazar 08/05/2010 02:43



Oh, putain, tu vas avoir des ennuis, toi...



Marie Hélène 30/04/2010 10:48


Et dire qu'en ce moment à Nouméa il y a l'expo " tomber les murs " !!!


Bob Tazar 08/05/2010 02:50



Mais, enfin, pour que les murs tombent, il faut bien qu'il y en ait, non ?