Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelle heure il fait chaud ?

Click for Nouméa, New Caledonia Forecast


Il y a    personne(s) scotchée(s) sur ce blog

Visites depuis février 2008

Le buzz

acheter-mon-livre-sur-thebookedition

Rejoins-nous vite !


28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 08:00


Marché de Tenane, samedi à 13h50. Dans dix minutes, le vieux Kaloï soufflera dans une toutoute, magnifique coquillage sucré, pardon, sacré, marquant ainsi par ce rituel hautement symbolique l'ouverture du fameux marché hebdomadaire.


Sous la maison commune au toit de tôle, tout le monde s'active. Les stands sont maintenant dressés et les produits en place. Choux, chouchoutes, taros, patates douces et, bien sûr, ignames attendent le badaud, principalement des gens de la tribu ainsi que madame Tazar, de pied ferme. Quelques femmes s'activent à la vaisselle, pudiquement retirées à l'écart pour ne pas gêner ceux qui travaillent.


Soudain, sans crier gare, le ciel qui commençait depuis une bonne heure à dangereusement s'assombrir, faisant fi de la plus élémentaire des courtoisie, s'ouvre en deux et déverse des trombes d'eau diluviennes sur la petite tribu du Nord de l'île. En un instant, les sentiers alentours sont désertés, chacun courant se mettre à l'abri sous la maison commune. Des torrents d'origine divine prennent possession des ravines. Curieusement, et comme pour ne pas attiser encore plus la colère des Dieux, chacun se met alors à chuchoter, donnant à la scène une note irréelle.


Imperturbable, à l'écart de toute cette agitation, une femme continue de jouer avec l'eau de vaiselle.

 

Un premier cliché, au jeté, puis un second, plus posé, qui rend beaucoup mieux compte de la totalité (et de la tonalité) de la scène : le rideau de pluie, le sentier noyé, la femme dans la pénombre qui contemple réveusement l'horizon...



marche_tazar_02


Et puis, de retour à la maison, après agrandissement et avec de bons yeux, le petit plus qui fait toute la différence : l'inscription sur le tee-shirt de la lavandière, « Je respecte les règles de sécurité ».
Me voici rassuré : c'est important, la sécurité ! Surtout avec cette prise de courant dégoulinante d'eau qui pendouille en haut à gauche du baraquement.














Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fanny 04/05/2009 07:25

ARF ! J'adore !

Bob Tazar 08/05/2009 05:48


Tant mieux !


ringo 01/05/2009 13:17

on ne connait pas cloclo dans ton pays ?

Bob Tazar 05/05/2009 06:01


Qui ça ?


JM 01/05/2009 00:23

C'est toujours avec plaisir que l'on regarde Kaloï souffler dans sa moumoute ! Quant à tout ce qui touche à la sécurité, la conception kanak, comme tu le sais, diffère un tantinet de la nôtre ...

Bob Tazar 05/05/2009 05:53


Tu t'emportes, JM !


J-C+et+M-Th+Tazar 29/04/2009 17:57

Une photo avec un message subliminal ! Il fallait le faire !
Et c'est Bob qui l'a fait !

Bob Tazar 05/05/2009 05:51


Avec mes petits doigts !


l'hirondelle 29/04/2009 10:30

La mère n'est pas toute verte, elle est orange!
Paraît qu'il y a des avocats de 1 kg (j'ai entendu ça à la radio)?!!!

Bob Tazar 05/05/2009 05:49


1 kg, mais oui madame ! Ils sont beaux, mes avocats !